Urgence  cadasil.png
 
 
Contact vert.png
 
 
Petit bouton DON.gif
 
 
Adh & Cotis w2.png
 
 
logo_paypal_site_fr.png
 

 

Menu principal

Fermer La maladie en quelques mots

Fermer Vivre avec la maladie

Fermer La maladie : en savoir plus

Fermer L'association

Accès direct
Recherche




Connexion...
 Liste des membres Membres : 7

Réservé aux membres du C.A.

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 15

Webmaster - Infos
Lettre d'information
---- Pour recevoir notre bulletin ----- -------------- 'La Lettre' -------------------------- inscrivez-vous ici --------------
Captcha
Recopier le code :
139 Abonnés
news.gifNouvelles

Ci-dessous, nous relayons, bien volontiers, l'avis du cervco transmis à notre Présidente.
Le lien vers le site du cervco est ici : 
 

 

 

Avis du CERVCO concernant la vaccination contre la COVID-19

en cas de maladie vasculaire rare du cerveau

 

Le gouvernement vient d’ouvrir la vaccination contre la COVID-19 aux patients à haut risque de complications en cas d’infection, à compter du 18 janvier 2021. Cette décision prend en compte des facteurs de risque individuels en plus du critère d’âge. Certaines maladies rares, dont la liste spécifique a été établie par le conseil d’orientation de la stratégie vaccinale et les filières de santé maladies rares, sont concernées par cette mesure.*

Les maladies vasculaires rares du cerveau prises en charge par le CERVCO, listées ci-dessous, ont été retenues et les patients atteints peuvent être vaccinés en priorité :

  • Angiopathie de moyamoya
  • CADASIL et autres leucoencéphalopathies vasculaires héréditaires
  • Thromboses veineuses cérébrales
  • Dissections des artères cervicales et cérébrales héréditaires
  • Malformations artério-veineuses cérébrales
  • Cavernomes cérébraux héréditaires

 

Le CERVCO recommande à tous les patients concernés de se faire vacciner contre la COVID-19 en l’absence de contre-indication. Pour en bénéficier (indépendament du critère d’âge), une prescription médicale du médecin traitant est nécessaire.

*https://solidarites-sante.gouv.fr/actualites/presse/communiques-de-presse/article/le-gouvernement-ouvre-la-vaccination-aux-patients-vulnerables

Avis en date du 15/01/2021 susceptible d’évoluer au cours du temps.

 

 


^ Haut ^